Retrouver ses sensations après une chute

Rémission chute
© Lui Siu Wai / Xinhua News Agency 2008

 

Lors d’un traumatisme physique, par exemple une chute, certaines zones du corps, et en particulier certains muscles, se trouvent en première ligne. Ce sont eux qui absorbent l’impact. Notre corps se base sur ses expériences passées pour se préparer à l’avenir. Il va dès lors considérer qu’un traumatisme similaire peut survenir à tout moment, et s’y préparer invariablement, quitte à détériorer pour cela son fonctionnement. Deux processus sont enclenchés :

1) Un processus physique : en Touch for Health®, on parle de réactivité musculaire. Le ou les muscles qui ont subi l’impact, ou qui étaient actifs au moment de la chute, appelés « réacteurs » vont se mettre en tension permanente, et « tenir » toute la zone, au cas où un nouveau choc surviendrait. Les muscles voisins, dits muscles « réactifs », démis de leur fonction, vont progressivement s’inhiber. Une chute peut ainsi créer plusieurs schémas de réactivité. La posture du cavalier, à pied ou en selle, en sera affectée, s’accompagnant de zones douloureuses associées au(x) muscle(s) réacteur(s) en tension permanente. De tels schémas peuvent persister plusieurs années après le traumatisme.

2) Un processus émotionnel : afin d’éviter que la situation se reproduise, une émotion intense et négative – principalement la peur – est dès lors associée à toute situation ressemblant de près ou de loin aux circonstances de la chute (sensation de vitesse, monture, conditions météo, profil ou hauteur d’obstacle,  terrain …)

Le Touch for Health propose un travail unique et spécifique permettant d’identifier, puis de désamorcer ces schémas. Le relâchement des muscles réacteurs permet aux muscles réactifs de reprendre leur fonction. La posture se réajuste et la douleur diminue voire disparaît. Le cas échéant, la stimulation de points réflexes en association avec un travail de visualisation, permettent de se libérer du stress et de retrouver des sensations positives dans les situations concernées.

A bientôt !